fr en de

Voies de communication

C’est à l’empereur romain Claude que l’on doit la première route carrossable d’Aoste à Vevey, par le Grand-Saint-Bernard et la rive septentrionale du lac Léman. Durant trois siècles, elle offrit l’itinéraire le plus rapide entre l’Italie et le nord des Alpes. Datant de 47 après J.-C., la borne milliaire enchâssée dans une colonne de l’église de Saint-Saphorin est un repère historique et géographique majeur de la voie romaine franchissant les Alpes. Les voies routières vont connaître, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, un développement majeur (route cantonale du bord du lac, mais aussi construction de routes gravissant le coteau de Lavaux), avant la construction de l’autoroute du Léman (A9), au tracé « audacieux » muni de ponts, de tunnels, de grands soutènements et de viaduc. Aujourd’hui, 80% du trafic emprunte cette voie rapide.

Des bateaux centenaires

Le lac Léman, plus grand plan d’eau douce d’Europe occidentale, a de tout temps permis des liaisons privilégiées entre les rives françaises et helvétiques. Transports militaires, transports de marchandises et de voyageurs indigènes et touristiques y sont réguliers. Les premiers bateaux à vapeur sont mis en service dans les années 1820-1830. Aujourd’hui, la Compagnie générale de navigation entretient et exploite une flotte d’une vingtaine d’unités de 130 à 1500 voyageurs, dont celles de la catégorie « Belle-Epoque » à aubes sont presque centenaires.

C’est en 1861 que les liaisons lacustres sont doublées par la mise en service de la ligne de chemin de fer « Jura-Simplon », reliant Lausanne, Vevey et Montreux au Valais romand (et à Milan par le tunnel du Simplon dès 1905). En 1862, la ligne Lausanne-Fribourg-Berne est mise en service et en 1904, la ligne privée Vevey-Chexbres (elle a l’une des plus fortes déclivités du réseau suisse avec une pente à 38‰) permet la liaison entre la ligne du Simplon à Vevey et la ligne dite « de Berne » à Puidoux-Chexbres.

Source : BOVY, Philippe, ZURBRUCHEN, Bernard, « Voies de communication », in Lavaux, Vignoble en terrasses face au lac et aux Alpes, Dossier de candidature de Lavaux au patrimoine mondial de l’UNESCO, Cully, Janvier 2006, pp. 117-120.

Coordonnées

Lavaux Patrimoine mondial

Sentier des Vinches 2

CH - 1091 Grandvaux

Tel. + 41 21 946 15 74

Courriel: info@lavaux-unesco.ch

Newsletter

Je désire recevoir la newsletter de Lavaux-Unesco

OK

Lavaux en ligne