Lavaux Maison Buttin drone VB

C'est quoi Maison Lavaux ?

Le saviez-vous

Un centre d’interprétation est un espace muséographique sans collection qui a pour ambition de fournir au public des clés de lecture d’un patrimoine, lui permettant de s’en approprier la richesse, de ressentir sa valeur et de la transmettre.

Les thématiques explorées

Une dizaine de spécialistes ont collaboré sur la base scientifique de la Maison Lavaux, ce qui a créé une nouvelle effervescence autour de multiples sujets liés à la région! Découvrez ci-dessous les différentes thématiques abordées dans ce centre d'interprétation. 

  1. La géomorphologie

    Le vignoble en terrasses de Lavaux s’est développé dans un contexte géomorphologique qui explique en partie le caractère exceptionnel du paysage de Lavaux, marqué par les fortes pentes et la structuration du paysage par les barres de conglomérats. Ce relief à forte pente et les processus de versant ont une forte influence sur l’entretien des terrasses. 

    En savoir plus

  2. Les villages

    Les villages vignerons se sont développés au cours du Moyen-Age, parallèlement à l’édification des murs de vigne. Avec leurs maisons étroites et contiguës, ils font penser aux villes médiévales. Les bâtiments se groupent en îlots, qui forment le noyau des localités. Ils s’adossent les uns aux autres, ménageant parfois une petite cours intérieure accessible ou non depuis la rue. Ils ont traversé les siècles sans agrandissements notables. 

    En savoir plus

  3. Les principaux monuments

    En dehors des villages, on remarque quelques édifices imposants trônant au milieu des vignes. Dès la conquête du Pays de Vaud par les Bernois en 1536, de riches familles désirent jouir de la beauté du site et investissent dans le vignoble. Ainsi des notables non seulement bernois, mais aussi fribourgeois et vaudois acquièrent des domaines et bâtissent de vastes demeures dans le vignoble.

    En savoir plus


  4. (c) Svenja Plaas Illustration

  5. Les voies de communication

    C’est aux XIXe et XXe s. qu’on doit les grandes infrastructures routières - toutes parallèles au lac ou presque - qui structurent Lavaux et en dessinent l’actuel paysage routier. Quant aux voies ferrées, celle du Simplon est inaugurée en 1861 et celle de Berne l’année suivante. La plupart des grands chemins de dévestiture vinicoles, également parallèles au lac, datent des années 1950-1970. L’autoroute A9 (tronçon Chexbres-Lausanne) a été ouverte au trafic en 1974. Vue depuis le Léman, le paysage routier dominant a moins de deux siècles d’existence.

    En savoir plus

  6. La démographie

    En 2019, la population dans la zone inscrite est de 31’771 habitants. Les grandes communes dont une proportion importante du territoire se trouve à l’extérieur de la zone centrale (Lutry, Puidoux) ont vu leur population augmenter d’un quart en 19 ans, de 2000 à 2019, alors que les petites communes situées au cœur de la zone centrale (Rivaz, St-Saphorin) présentent un dynamisme démographique bien moindre, expliqué par l’exiguïté des zones constructibles.

    En savoir plus

  7. Le monde vitivinicole

    À Lavaux, une trentaine de cépages sont présents. Le Chasselas en est le roi. Il couvre plus des trois-quarts du territoire. La réputation du Chasselas comme révélateur de terroirs est notoire. Il produit des vins blancs secs, subtils, souvent avec une belle minéralité, à déguster en apéritif ou en gastronomie fine. C’est également un vin blanc qui présente un grand potentiel de garde. Les autres cépages les plus fréquents à Lavaux sont le Pinot noir et le Gamay (rouges).

    En savoir plus


  8. (c) Svenja Plaas Illustration

  9. Les appellations

    L’existence même de ce vignoble d’exception est intimement liée à l’économie viti-vinicole qui le produit. Il convient de s’assurer que des consommateurs éprouvent le désir de boire du vin de Lavaux et acceptent de payer le prix nécessaire à la survie des producteurs. Et, incidemment, à celle du paysage que ces derniers façonnent. Cette économie viti-vinicole est par contre elle-même tributaire des politiques publiques qui en définissent les règles du jeu. 

    En savoir plus

  10. La forêt

    Qu’ils soient natifs ou issus des migrations successives, les vignerons de Lavaux possédaient traditionnellement des vignes sur le bas et des forêts ou des pâturages sur les hauts. À l’époque, le bois était utilisé comme matériaux de construction, pour la fabrication des outils et pour les besoins énergétiques. Cette coexistence des activités viticoles, agricoles et forestières étaient essentielle à la survie de la main d’œuvre vigneronne.

    En savoir plus

  11. Le lac

    Baigné par le Léman, le plus grand lac glaciaire d’Europe, Lavaux entretient un rapport important au lac. Ce dernier a en effet rempli, au fil du temps, différentes fonctions, notamment celle de rempart, d'espace nourricier et d'axe privilégié de communication. À Lutry, Cully, Rivaz, Saint-Saphorin et Corseaux, le lac fait intimement partie de la vie des habitants et le bruit de ses tempêtes comme celui des trompes de la Compagnie générale de navigation rythme les saisons.

    En savoir plus

  12. (c) Illustration Svenja Plaas

  13. La vie associative

    Lire un territoire à travers la diversité et le dynamisme de ses associations sportives ou culturelles, de récréation ou d’entraide, de contemporains ou intergénérationnelles, est assurément une manière de toucher du doigt la vie d’une région. Si certaines associations, qui existent depuis de nombreuses années, sont devenues des piliers culturels et sociaux pour leur région, d’autres ont une existence beaucoup plus éphémère. Mais les (re)naissances, multiples, sont, elles aussi et à leur manière, un indicateur de vitalité.

    En savoir plus

  14. La protection du territoire

    L’enjeu important qui émerge dans la question de l’aménagement du territoire de Lavaux au XXe et XXIe siècle est la préservation de ce paysage culturel. Entouré par les agglomérations de Lausanne et Vevey, le développement de l’urbanisation exerce une forte pression sur la région. Lavaux, dont le bâti est resté jusque-là très compact afin de maximiser les surfaces pour les cultures, voit son paysage se miter progressivement. 

    En savoir plus

  15. (c) Svenja Plaas Illustration 

  16. La fête des vignerons

    La Fête des Vignerons est issue d’une tradition pluriséculaire portée par la Confrérie des Vignerons de Vevey. Cette association, qui regroupe à l’origine des propriétaires fonciers de Vevey, est née « dans la nuit des temps » comme on peut le lire en 1647 déjà. Elle se donne pour tâche d’expertiser, pour le compte de propriétaires fonciers, le travail effectué dans les vignes par leurs ouvriers viticoles. Cette expertise permet de récompenser les plus méritants, et, une fois par génération, de les faire défiler triomphalement, puis de les couronner.

    En savoir plus

  17. L'avènement du tourisme

    Rares jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, les représentations textuelles et visuelles de Lavaux deviennent plus fréquentes avec le développement de ce qui va devenir le tourisme. Lavaux est alors traversé, mais n’est pas apprécié : la route est poussiéreuse et monotone, les hauts murs de vignes gênent la vue, le soleil y est écrasant et l’ombre absente. Le regard sur Lavaux se transforme à partir du début du XXe siècle, spécialement dans l’Entre-deux-Guerres. En cette période où le tourisme en Suisse doit se réenchanter, où le pays cherche à reconstruire une identité, Lavaux devient un paysage recherché.

    En savoir plus

  18. Une source d'inspiration artistique

    Avec l’Oberland bernois et le Lac des Quatre Canton, le Léman compte parmi l’une des premières régions touristiques de la Suisse. Le succès du roman épistolaire de Jean-Jacques Rousseau , Julie ou La nouvelle Héloïse. Lettres de deux amants habitants d’une petite ville au pied des Alpes, marque le début d’une ère de pèlerinages littéraires et artistiques ayant pour destination les sites qui ont servi de décor à l’histoire de ses personnages : Vevey, Clarens, Montreux et le château de Chillon. 

    En savoir plus

  19. (c) Svenja Plaas Illustration

  20. Bibliographie

    Pour aller plus loin, vous trouverez ci-dessous une bibliographie des ouvrages de référence sur Lavaux. La plateforme UNILavaux, née du partenariat entre l'Université de Lausanne et Lavaux Patrimoine mondial vous donnera également accès aux études scientifiques et rapports d'étudiants sur le territoire.

    Bibliographie

Visiter la Maison Lavaux

Une immersion historique, culturelle et humaine au coeur du seul vignoble suisse inscrit sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

(c) Elsa Mesot / MUTO

Véritable « porte d’entrée » du vignoble inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la Maison Lavaux propose une immersion historique, humaine et culturelle au cœur de ce paysage unique. Grâce à un-e guide certifié-e, vous découvrirez diverses facettes de Lavaux et des clés de lecture pour comprendre les richesses du site. En plus de la Maison Lavaux, vous visiterez également le bourg de Grandvaux. En basse saison, la Maison Lavaux se visite uniquement sur réservation pour les groupes. Dès mai 2024, des visites publiques gratuites seront organisées chaque semaine.

Informations et réservation

Au voleur !

Un tracasset a été volé dans le vignoble! Qui est le voleur? Venez mener l'enquête à la Maison Lavaux et partez à la découverte du patrimoine de Lavaux! Une activité pour les classes de 4P à 8P. 

Informations et réservation

Remerciements

Un chaleureux merci aux partenaires financiers de la Maison Lavaux et de l’association Lavaux Patrimoine mondial.


Nous utilisons des cookies et des outils d'analyse pour améliorer votre expérience sur notre site. Plus d'informations